RESPONSABLE ET RÉGLEMENTÉE

Connaître les risques liés à l’achat de billets comme cadeaux pour des mineurs

C’est un message que Loto Atlantique rappelle chaque année aux adultes : n’achetez pas de billets de loterie comme cadeaux des Fêtes pour des mineurs.

Au Canada atlantique, les produits de jeu et les établissements de loisir sont accessibles uniquement aux adultes âgés de 19 ans et plus. Cette restriction est liée au fait que le cerveau n’a pas terminé de se développer à un jeune âge. Tant que le cerveau n’est pas entièrement développé, les enfants et les adolescents ne sont pas en mesure de tenir compte des conséquences de leurs décisions. Ils ont davantage tendance à agir impulsivement et à prendre des risques.

Ashley McGuigan, partenaire commercial de la responsabilité sociale des entreprises à Loto Atlantique, a récemment abordé ce sujet avec le Dr Bruce Ballon, professeur agrégé de psychiatrie et de santé publique à l’Université de Toronto. Il a également développé et dirigé le programme de lutte contre la toxicomanie et les troubles concomitants chez les jeunes, ainsi que les services cliniques et éducatifs de pointe du Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Le Dr Ballon commence par évaluer les risques pour la personne à qui vous offrez ce cadeau, en expliquant qu’un jeune pourrait ne pas comprendre parfaitement ce que signifie un billet de loterie et ce qui s’y rattache.

Ensuite, il s’intéresse à la personne qui offre le cadeau. Un billet de Gagnez à la Grattouille ou un autre type de billet de loterie peut sembler être un cadeau facile à offrir, mais le Dr Ballon invite les adultes à s’arrêter pour un instant et à se demander pourquoi ils veulent donner un billet à un mineur.

Le Dr Ballon a ensuite donné d’autres exemples de cadeaux plus significatifs que les adultes peuvent offrir à un mineur.

Enfin, le Dr Ballon précise que les billets de loterie ne sont pas des cadeaux appropriés pour les mineurs, pendant la période des Fêtes ou à n’importe quel autre moment de l’année, en raison du risque accru de les exposer aux risques du jeu.

J’aime toujours leur poser les questions suivantes : « Pourquoi leur donnez-vous ce cadeau? Pourquoi ne pas leur offrir autre chose? », explique-t-il. « Pourquoi prenez-vous ce risque si ce n’est pas nécessaire? »